Effet

L'aspirine possède les propriétés pharmacologiques suivantes :

  • Antalgique (diminution de la douleur) ;
  • Antipyrétique (diminution de la fièvre) ;
  • Anti-inflammatoire ;
  • Antiagrégant plaquettaire (empêche la coagulation du sang).

L'aspirine est absorbée par la muqueuse gastrique ou par la paroi intestinale. Les molécules passent dans le sang, puis dans le foie, avant d'être distribuées à tout l'organisme et éliminées ensuite par les urines. La demi-vie de l'aspirine est de 3 à 9 heures et augmente avec la dose administrée. 

L'inflammation est une réponse locale de l'organisme face à une agression d’origine infectieuse, traumatique, immunologique, allergique ou autre. La réaction anti-inflammatoire provoquée par l'aspirine est un procédé complexe. Les prostaglandines, sécrétées en réponse à une agression de l'organisme, sont des substances biologiques douées de propriétés variées et puissantes.

L'aspirine régularise le dysfonctionnement de la sécrétion de ces prostaglandines dont les propriétés ont pour conséquences secondaires de donner de la fièvre, d'être inflammatoires et d'exacerber la douleur ou de rendre sensibles les territoires soumis à leur action. 

L'aspirine inhibe la production de prostaglandines et de thromboxanes*. L'aspirine par une réaction chimique d'acétylation* inhibe de façon irréversible les enzymes cyclo-oxygénase (COX 1 ET COX 2), des enzymes participant à la production de prostaglandines et de thromboxanes. L'aspirine est différente des autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) qui inhibent de façon réversible cette enzyme.

L'aspirine fait baisser la fièvre (antipyrétique), en réduisant la production de prostaglandines dans l'hypothalamus, thermostat de la température corporelle. Elle réduit la douleur (analgésique) en bloquant la production des hormones responsables des messages transmis aux récepteurs de la douleur dans le cerveau, d'où son efficacité sur les migraines et les douleurs d'origines diverses. Par le même mode d'action, elle réduit les inflammations (AINS) résultant d'une dilatation vasculaire, comme les coups de chaleur, qui ne s'accompagnent pas forcément de coups de soleil.

 meca-aspi.jpg

Effets indésirables

L'aspirine peut conduire à des effets secondaires, dont :
 
  • Possible allergie
  • Bourdonnement d'oreille
  • Syndrome hémorragique
  • Accidents de sensibilisation.
  • Toxicité gastrique: douleurs abdominales, vomissements ou nausées
  • Ulcères gastriques, hémorragies digestives patentes ou occultes, responsables d'une anémie ferriprive


Découvrez ensuite une expérience liée à l'aspirine ici.

Glossaire


thromboxanes : hormones à effet vasoconstricteur (augmentation de la pression artérielle, activent aussi l'agrégation des plaquettes et aident à la coagulation sanguine et à la formation du thrombus ou caillot sanguin )

acétylation : réaction qui introduit un groupe fonctionnel acétyle dans un composé organique


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×