Les effets antalgiques du massage

Peau et tissu cellulaire sous-cutané

Quand une personne est atteinte d'une pathologie, la texture cutanée, sous-cutanée et la région avoisinante de l'origine de la pathologie subit une modification palpable mais aussi une modification de sensibilité. C'est le syndrome cellulo-téno-myalgique

Les pathologies de ces région peuvent être causées par différents facteurs. La première étant liée à une congestion* de la zone victime de la pathologie.

Congestion.jpg

Dessin de congestion

Pour effectuer une décongestion, il faut dilater les vaisseaux sanguins afin d'obtenir un débit sanguin normal. Cette opération s'appelle une vasodilatation. La vasodilatation s'effectue grâce à des actions circulatoire (pressions glissés, pressions statiques, friction, pétrissage).

La deuxième cause est une adhérence des tissus. Pour décoller les tissus, les manipulations de pétrissage vont être sollicitées.

Le massage permet ainsi, à titre préventif ou curatif, d’améliorer l’état des tissus cutané et sous- cutané et d’interrompre le cercle vicieux douloureux.

Muscle

Les causes de pathologies musculaires peuvent être multiples.

Le syndrome cellulo-téno-myalgique peut-être la première cause comme pour les tissus mous*. Des douleurs musculaires peuvent aussi appaître sans changement apparent de la texture.

La pathologie peut survenir à cause d'une fatigue musculaire ou un trouble postural*. Ces deux causes enjendrent l'inflamation des faisceaux des fibre musculaires. 

fibre-musculaire.jpg

Anatomie d'un muscle

Pour soulager les fibres musculaires, il faut les étirer de façon lente et progressive. Des pressions glissées et statiques sont les techniques à utilisées. Les pressions à base de pétrissage doivent être utilisées pour évacuer les déchets musculaires et purifié le muscle avec du sang oxygéné. Cette étape empêche une récidive de la contracture.

Dans le cas de pathologie sans contractures, la douleur est causée par des micro-déchirures à l'intérieur du muscle.

Pour soigner les micro-lésions musculaires, il faut faciliter la cicatrisation en améliorant l'apport que recoit la zone cible. Les techniques de pressions glissés, pressions statiques et pétrissage vont effectuer les effets désirés.

Tendon et ligament

Les pathologies de ces zones sont dû à des chocs directs, des séquelles d'entorses ou de luxation ou d'une trop forte sollicitation des tendons et ligaments. Les causes précedemment cités cause des douleurs dues à l'inflammation ou à des micro-lésions.

 

Pour soulager cette douleur, le massage transversal profond (MTP) est efficace. Le principe consiste à appliquer sur le tissu blessé des frictions rythmées profondes. Le déplacement des doigts se fait perpendiculaire au trajet du tendon, ligament ou muscle. On agit profondément, directement sur les fibres tendineuses, ce qui permet d’une part de maintenir ou de restaurer la mobilité des tissus et d’autre part d’obtenir une action antalgique et anti-inflammatoire.

 

 

Retour aux différents effets d'un massage : ici

Glossaire

 

congestionaugmentation subite de la quantité de sang contenue dans les vaisseaux d'un organe ou d'une partie d'organe

tissu mou : tissu servant à supporter les structures et les organes du corps comme les muscles, les vaisseaux sanguins ou les tissus adipeux

trouble postural troubles en relation avec des changements de posture

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site